Référendum local au sujet d’un changement de la circonscription électorale

Nous sommes ravis que la parole soit donnée aux citoyens de Leudelange

En décembre, « Zesumme fir Leideleng », un groupement formé par quatre conseillers communaux de la Commune de Leudelange, ainsi que la section locale Kopstal-Bridel du DP ont invité la presse pour une conférence de presse. Le thème de cette dernière était l’organisation d’un référendum local portant sur le rattachement de la Commune de Leudelange à la circonscription électorale du Centre. Actuellement Leudelange appartient à la circonscription électorale du Sud. Pour mémoire : le 8 octobre 2017 63% des électeurs de la Commune de Kopstal se sont exprimés en faveur d’un tel changement de circonscription.

« En règle générale, les députés sont présents dans « leur » circonscription. Comment les citoyens peuvent-il entrer en contact avec les députés de leur circonscription, si leur vie quotidienne ne se joue majoritairement pas dans cette circonscription ? », telle la question du conseiller communal leudelangeois Lou Linster. De plus, Leudelange est plutôt concerné par des problèmes dans et autor de la Ville de Luxembourg que par des problèmes au Sud du Pays. Le bourgmestre de Kopstal Carlo Schmit se pose la question comment un député de Schifflange ou de Esch peut connaître les problèmes de circulation à Kopstal-Bridel.

Plus de 50% des salariés leudelangeois travaillent à Luxembourg-Ville

Lou Linster avance plusieurs arguments pourquoi à son avis Leudelange est plus proche du Centre que du Sud. Environ 550 Leudelangeois travaillent au sein de la Ville de Luxembourg, ce qui équivaut à plus de 50% de tous les salariés leudelangeois. Si on y ajoute les personnes qui travaillent dans d’autres communes du Centre comme Bertrange ou Strassen, on peut en conclure qu’une minorité de Leudelangeois seulement travaillent dans le Sud.

En ce qui concerne les transports publics, Leudelange est bien mieux connecté au Centre qu’au Sud. Ainsi la ligne AVL 4 relie Leudelange à la capitale toutes le 20 minutes. Il existe également un bus scolaire entre Leudelange et le Campus Geesseknäppchen. Une ligne TICE ou un bus scolaire en direction de Esch par contre n’existent pas à Leudelange. Les bus reliant la capitale à Esch font seulement halte dans la partie Sud de la commune.

Tous les grands projets d’infrastructure que le gouvernement désire réaliser à Leudelange et dans ses environs ont une relation forte avec la Ville de Luxembourg. Ainsi l’extension du tram à Leudelange à partir de la Cloche d’Or respectivement de la Porte de Hollerich ou la construction du Boulevard de Cessange/Merl auront une forte influence sur la situation du trafic à Leudelange, influence qui sera probablement positive.

Le collège échevinal de Leudelange a refusé que la commune devienne membre du syndicat communal Pro-Sud

Finalement le collège échevinal de Leudelange a refusé il y a quelques mois d’entrer en négociation avec le syndicat communal Pro-Sud au sujet d’une éventuelle affiliation de la Commune de Leudelange, ceci avec l’argument que l’on se sent plus proche du Centre que du Sud. En effet, Leudelange forme ensemble avec la Ville de Luxembourg, Bertrange, Strassen et Hesperange l’association « DICI Sud-Ouest ». L’appartenance au DICI permet à la Commune de Leudelange p.ex. de se connecter en 2019 au réseau « Vel’oh ». De plus la ligne de bus DICI 226 relie Leudelange à Bertrange et Hesperange.

Un sondage „non représentatif“ mais néanmoins instructif réalisé le jour des élections législatives a montré que plus de 58% des 127 personnes interrogées ont répondu qu’ils s’identifiaient plutôt avec des politiciens du Centre que du Sud et environ 77% se sont exprimés en faveur de l’organisation d’un référendum local.

Le collège échevinal a d’abord refusé d’organiser un référendum local

« Zesumme fir Leideleng » a déposé une Motion au conseil communal qui proposa d’organiser un référendum local en date du 26 mai 2019, simultanément avec les élections européennes. La motion a été rejetée avec 5 voix contre 4. Les raisons pour le refus mentionées par le collège échevinal étaient qu’un tel référendum ne changerait rien à la situation actuelle, les coûts, et qu’il importe peu si les citoyens leudelangeois votent au Sud ou au Centre.

Lancement d’une campagne pour collecter des signatures

Puisque nous étions toujours d’avis que la parole devaitt être donnée aux citoyens de Leudelange, nous avons commencé à collecter des signatures. D’après la loi communale, les signatures d’un quart des électeurs suffisent dans une commune de moins de trois mille habitants, afin qu’un référendum soit organisé. Ce quorum fut largement atteint, le référendum local est donc organisé en date du 26 mai 2019. Mais qu’est-ce que cela signifierait, si une majorité des Leudelangeois s’exprime en faveur d’un changement de la circonscription électorale ?

La nouvelle Ministre de l’Intérieur Taina Bofferding a dit sur RTL que la Constitution devrait être changée afin de modifier l’appartenance d’une commune à une circonscription électorale particulière. Comme le gouvernement actuel ne possède pas une majorité de deux tiers au sein du parlement, ceci ne serait pas possible. Cette déclaration a été relativée par Luc Heuschling, spécialiste en matière constitutionnelle et professeur à l’Université du Luxembourg . Ceci est une raison de plus de nous engager en faveur de l’organisation d’un référendum.

La politique nationale doit prendre en compte les résultats des référendums locaux

Puisque les référendums locaux n’ont qu’un caractère consultatif, ni la Chambre, ni le gouvernement ne sont obligés de prendre en compte leurs résultats. Si les politiciens, indépendamment de leur appartenance politique, soulignent toujours l’importance de la volonté de l’électorat, il n’est pas acceptable que l’on n’apporte pas d’importance aux résultats de ces référendums.

Table ronde “100 ans de système électoral luxembourgois: Une réforme est-elle nécessaire?”

Avant le référendum du 26 mai, nous organiserons une table ronde sur le système électoral luxembourgois qui aura lieu le 15 mai. Veuillez trouver ici le flyer de la table ronde “100 ans de système électoral luxembourgois: Une réforme est-elle nécessaire?” (en français et en luxembourgeois)

RTL a déjà réalisé 3 reportages au Sujet du référendum local:

Regardez ici le premier reportage sur RTL (en luxembourgeois):
Premier reportage RTL (04.01.2019)

Regardez ici le deuxième reportage sur RTL (en luxembourgeois):
Deuxième reportage RTL (07.01.2019)

Regardez ici le troisième reportage sur RTL (en luxembourgeois):
Troisième reportage RTL (08.03.2019)

Regardez ici la présentation qui a été montrée sur la conférence de presse (en luxembourgeois):